Prestataire freelancer, comment éviter les mauvais payeurs

C’est l’un des inconvénients de travailler pour votre propre compte, surtout quand vous cherchez des clients en ligne. Vous ne serez jamais à l’abri d’un mauvais payeur. Selon les sondages en effet, plus de la majorité des prestataires doivent faire face à des impayés de la part de leur client en France. Plusieurs solutions sont notamment proposées par les experts pour recouvrer la dette. Mais le plus simple reste tout de même d’éviter les mauvais payeurs en choisissant à bon escient vos clients.

S’attarder sur le profil des clients

Pour éviter les mauvais payeurs, vous devez en amont vous attarder sur le profil de chaque client. Bien évidemment, un particulier qui a souvent été confronté à des difficultés financières et à des découverts présentera plus de risque qu’un autre avec une bonne situation financière. Il ne faut pas se contenter de dernières fiches de paie, mais consulter également les relevés bancaires dudit client pour vous assurer qu’il est réellement solvable et qu’il sait gérer ses avoirs financiers. En effet, il y a trois types de mauvais payeurs possibles :

  • Le négligent : celui qui oublie à force de mauvaises organisations. Dans ce cas, il suffit d’une relance pour vous faire payer
  • L’insolvable : qui ne peut pas payer pour manque de liquidité. La solution serait de proposer des échéanciers plus supportables.
  • Et l’arnaqueur, contre qui les simples menaces ne suffisent pas. Il faudra entamer des procédures juridiques pour récupérer votre dû.

Avoir des contacts solides et sûrs

Malgré que le premier contact se fasse en ligne, il est conseillé de faire une première rencontre avant de s’engager. Ce peut être dans un café ou un endroit public, mais la meilleure alternative serait de visiter les lieux d’exécution dudit contrat : siège de l’entreprise qui vous engage, maison des particuliers, etc.

Par contacts solides et sûrs, on ne parle pas uniquement de coordonnées virtuelles : mail, réseaux sociaux, Skype, etc. Vous devez avoir également une adresse, pour le cas où vous faites appel à une agence de recouvrement ou vous devez adresser une mise en demeure en lettre recommandée.

Vérifier les bases de données des sites de dénonciation

Vous avez également la chance de profiter d’une base de données unique contre les mauvais payeurs de nos jours. Avant de vous engager dans un contrat avec tel ou tel tiers, on vous conseille de consulter par exemple les sites comme les-mauvais-payeurs.com. Si votre client est véritablement un mauvais payeur, il pourrait être déjà fiché. Ce qui vous évitera les tracas d’une procédure compliquée pour le recouvrement de la dette.

Choisissez un site professionnel et objectif, réputé notamment pour la véracité des faits rapportés. Tel est le cas de ce dernier qui vérifie minutieusement toutes les dénonciations avant de lister les mauvais payeurs. Autant la dénonciation que la consultation des bases de donnes est gratuite sur ce genre de plateforme et la démarche est à la portée de tous. Il suffit d’un formulaire que vous pouvez remplir de jour comme de nuit.

Apropos de l'auteur

Pourquoi utiliser le Cloud français ?

Le Cloud français nommé également nuage informatique est un moyen d’hébergement des fichiers sur des serveurs distants. Il fournit des services et des applications informatiques ...
Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez gratuitement les heureux membres du blog et profitez vous de nos 2 guides:

Abonnez-vous!